[S10] Les débats

Objectifs

Cette séquence ouvre la dernière partie du cours consacrée aux débats. Ses objectifs sont :

  1. Tirer les leçons de la deuxième partie du cours
  2. Préparer les webinaires

Retour sur les séquences 6 à 9

C’est aujourd’hui que vous devez déposer la première version de votre synthèse de la deuxième partie.

S’il fallait résumer le contenu de cette deuxième partie en deux paragraphes, on pourrait écrire :

Le modèle économique de la bibliothèque, méconnu et fondé sur le partage, s’est maintenuESDS-1-2012 au cours des siècles. L’arrivée du numérique, qui en reprend nombre de caractéristiques, nous invite à en affiner l’analyse pour mieux en comprendre les enjeux et repérer où se crée la valeur [S7]. Le web s’appuie aussi sur le partage du travail par l’exploitation de l’activité de la « multitude », mais une How-do-they-make-moneybonne part de la création de valeur reste souterraine, confisquée et réglée par des négociations occultes sur la répartition des flux de données [S8]. La concentration des firmes a été très rapide jusqu’à la constitution d’un oligopole profitant de la Valeur-entreprisesvitalité d’une frange de startups innovantes qui l’accompagnent et le concurrence. Les États, et tout particulièrement les États européens, restent à l’écart de cette création de richesse qui s’étend jusqu’au contrôle social [S9].

Pendant ce temps, l’histoire du web poursuit son rythme infernal. Les questions d’actualités, auxquelles vous proposiez des réponses [Billets], continuent de rebondir pendant que nous en débattions comme l’ont montré les commentaires ou encore les tweets  échangés sur #ecodoc. Vous avez pu constater à quel point ce monde est en ébullition permanente et, j’espère, compris l’importance de disposer d’un recul et d’une grille d’analyse critique pour rester lucide et ne pas se laisser entraîner par le tourbillon. Maintenant vous êtes vraiment bien armé·e·s pour interroger des experts et acteurs du domaine.

Les billets

La troisième vague des billets est en ligne. Ils viennent compléter ceux déjà disponibles et sous lesquels la discussion continue.

Cette troisième vague porte sur les questions de données et de régulation :

Les données de santé, nouvel eldorado de l’économie des données privées ?
(Audrey Cabrolier, ENSL et Marlène Tognifode, Enssib)

La protection des données privées, une menace pour l’économie de la publicité en ligne ?
(Constance Grandin, ENSL et Anne Laure Copinot, Enssib)

La revendication de neutralité des plateformes est-elle encore recevable ?
(Sylvia Musula, ENSL et Solenne Monteil, Enssib)

Vers une régulation politique des réseaux sociaux numériques ?
(Louise Broyer, Enssib et Marie Grosbois, Enssib)

Les webinaires

La nouvelle partie qui s’ouvre aujourd’hui confrontera vos réflexions aux acteurs de plusieurs terrains mentionnés dans les parties précédentes. Nous avons choisi ces terrains et les différents intervenants en raison des questionnements que leur pose la confrontation avec l’économie du Web.

  • Webinaire n°1 du 20 décembre : Culture participative, invitée : Mizuko Ito. Présentation, préparation et organisation du séminaire via le cahier partagé.
  • Webinaire n°2 du 10 janvier : La confiance numérique à l’ère de plateformes, invités : Conseil National du Numérique. Présentation, préparation et organisation du séminaire via le cahier partagé.
  • Webinaire n°3 du 17 janvier : Le design éthique et ses enjeux économiques, invités : Karl Pineau et Jérémie Poiroux. Présentation, préparation et organisation du séminaire via le cahier partagé.

Ces trois webinaires abordent chacun une dimension particulière de l’économie du Web. Pour le premier il s’agit d’éclairer la question de la participation et des productions participatives. Présente intrinsèquement dans les technologies du Web, popularisée avec le Web 2.0, cette notion de participation a depuis pris une place importante dans les modèles du Web.

Le deuxième webinaire abordera la question, omniprésente, des plateformes. Ce modèle clé et central dans l’économie du Web et des industries culturelles est aujourd’hui au cœur de multiples réflexions et analyses, aussi bien politiques, économiques, éthiques ou culturelles. Elles sont étudiées par le Conseil National du Numérique sous l’angle de la confiance, au travers d’une consultation en ligne réalisée sur ce sujet.  Cette approche participative nous permet de faire le lien avec le premier webinaire.

Enfin, le troisième webinaire portera sur une notion moins traitée mais tout aussi centrale qui est celle de l’éthique dans le design d’interfaces.  Avec une économie du Web et du document construite en grande partie sur la captation de l’attention, la question de la responsabilité des designers d’interfaces se pose. Ainsi, pour clore ce cours, nous aborderons cette question de l’éthique dans le design, expertise revendiquée des plateformes évoquées dans le deuxième webinaire.

 

Préparation :

Il faudra me préciser au plus vite le nom et les coordonnées courriel des porte-paroles de chaque groupe. D’ici la semaine prochaine, je commenterai les différents documents que vous avez préparés sur les espaces Google Docs mentionnés dans le billet de la séquence 6.

Je les traiterai dans l’ordre chronologique des webinaires. Il faudra donc, en fonction de ces commentaires, pour chacun des groupes reprendre et/ou compléter ces documents de préparation. Pour rappel les documents préparatoires doivent être présentés dans les espaces prévus pour chaque webinaire :

  • Webinaire n°1 du 20 décembre : Culture participative, invitée : Mizuko Ito. Présentation, préparation et organisation du séminaire via le cahier partagé.
  • Webinaire n°2 du 10 janvier : La confiance numérique à l’ère de plateformes, invités : Conseil National du Numérique. Présentation, préparation et organisation du séminaire via le cahier partagé.
  • Webinaire n°3 du 17 janvier : Le design éthique et ses enjeux économiques, invités : Karl Pineau et Jérémie Poiroux. Présentation, préparation et organisation du séminaire via le cahier partagé.

Précisions logistiques :

Les Webinaires vont se dérouler de la façon suivante :

  • Un espace de visio-conférence sera ouvert pour chaque webinaire. L’adresse de cet espace vous sera communiqué.
  • Les autres étudiants ou apprenants pourront suivre en direct le webinaire à partir d’une URL que je communiquerai sur le billet de chaque webinaire. Ils pourront aussi réagir via twitter #ecodoc et via un pad ouvert pour l’occasion.
  • La totalité du webinaire sera enregistrée et mise en ligne sur le billet de la séquence. Ainsi, très rapidement à l’issue du webinaire seront disponibles à la fois les documents de présentation et de préparation des étudiant·e·s et la vidéo du webinaire.

Déroulé du webinaire

L’intervenant présentera son analyse et ses réflexions sur la thématique pendant environ 1h et il restera environ 1h pour les questions/réponses.

Synthèse

Je vous rappelle que cette troisième partie du cours doit donner lieu à une synthèse, comme pour les deux premières parties. Il s’agit, en trois pages, de développer un point qui vous aura particulièrement intéressé/interpellé aux cours de ces webinaires.

Les relecteurs de la synthèse 2 seront indiqués dans le même tableau que pour la synthèse 1 d’ici vendredi.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.